J'ai réaffirmé avec force, mercredi, mon opposition à la loi El Khomri, qui s'attaque au Code du travail, aux PME et aux commerces de France, déjà fragilisés par la politique mondiale du capitalisme spéculatif dans laquelle nous sommes enfermés.

Sur une question aussi importante que celle du travail, nous devons construire sur de nouvelles bases, sans revenir, comme le fait cette loi, sur des décennies d'acquis sociaux. En ce sens, je tiens à saluer le renouveau de la jeunesse française et le mouvement ‪#‎NuitDebout‬, que je soutiens depuis sa création.